L’association est née

Le mercredi 11 avril, l’assemblée constitutive a adopté les statuts de l’assocation. La réunion s’est déroulée salle Marie-Jeanne, avec, pour président de séance, Henri Saada.

Auparavant, un point sur le projet a été effectué par Marie-Hélène pour expliquer le jardin partagé aux nouveaux arrivants et présenter l’état de lieux avec des photos du terrain et les différents plans élaborés au sein du groupe de travail technique.

La mairie a finalement accepté la proposition d’un éclairage alimenté par l’énergie solaire, ce qui est une excellente nouvelle : l’assemblée a chaleureusement remercié Lothar qui n’a pas ménagé ses efforts pour faire pencher la balance en faveur de cette solution exemplaire.

Pour éviter d’ouvrir le jardin partagé avant le terrain de jeu destiné aux jeunes qui va se trouver juste à côté et pour lequel une concertation est menée en ce moment par le service jeunesse de la mairie, l’inauguration est prévue pour la rentrée 2012.

C’est une peu décevant pour tous les jardiniers qui avaient déjà fait des projets pour cet été, mais le travail ne manquera pas : il faut notamment résoudre la question de la récupération de l’eau de pluie car il est inenvisageable de cultiver près de 900 mètres carrés sans disposer d’une réserve d’eau pour l’arrosage, aussi économe soit-il. Contrairement aux idées reçues, il ne pleut pas beaucoup en région parisienne : d’après Météo-France, c’est « l’une des régions les plus sèches de France, du moins si on tient compte de la quantité de précipitations qui tombe sur l’ensemble d’une année (600 millimètres  par an à Paris, alors que la moyenne nationale est d’environ 750 mm) ».

Sachant que la culture de légumes, par exemple, demande sur des bases « économes » un apport de 3,5 litres par mètre carré et par jour (cf. Terre Vivante), faites le calcul !

Le groupe technique travaille sur ce dossier et une personne de l’assemblée, qui représente association malakoffiote Habite ta terre, a proposé d’impliquer sa structure dans le projet : en effet, cette association est spécialisée dans l’écoconstruction basée sur l’utilisation de matériel de récupération (pneus, canettes…) selon le principe conçu par Mickeal Reynolds, architecte fondateurs des « earthships ». Ils possèdent de l’expérience dans ce domaine puisqu’ils ont déjà construit deux salles de classe au Sénégal, dans le cadre de la coopération de la commune de Malakoff avec la communauté rurale de Ngogom (toutes les infos sont sur leur page facebook).

Après une discussion consacrée aux derniers points sur lesquels un consensus n’avait pas été trouvé lors des réunions précédentes, et notamment l’objet de l’association, les 48 personnes présentes ont voté le texte définitif de l’Association du jardin partagé des Nouzeaux.

Un conseil d’administration provisoire de 12 membres a ensuite été élu :

  • Jean Aubry
  • Marie-Hélène Dessomes
  • Tito Galli
  • Isabelle Genty
  • Irena Havlicek
  • Jérôme Lefebvre
  • Jean-Michel Millaret
  • Michel Pachkoff
  • Jean-Claude Saveries
  • Eric Tisserand
  • Marielle Topelet
  • Lothar Windolf

Ce conseil d’administration provisoire est chargé d’effectuer le dépôt en sous-préfecture et surtout de travailler sur le règlement interne (fonctionnement du jardin) et le montant des cotisations (équilibre financier de l’association) afin de préparer le débat sur ces sujets en assemblée générale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *