Le compagnon blanc (Silene latifolia)

La bonne herbe du moisComme son nom l’indique, le compagnon blanc nous accompagne souvent au bord du chemin pendant nos promenades en forêt, dans les champs ou au bord des routes. Sa fleur blanche a cinq pétales échancrés.

Réservé aux trompeurs ! Les fleurs ne s’ouvrent que le soir -et par temps gris-, et développent alors une odeur intensive pour attirer et accueillir leurs visiteurs, les papillons de nuit. Avec leurs longues trompes, ceux-ci arrivent à accéder au nectar précieux, caché à environ deux cm de profondeur de la fleur. Les écailles à la base du limbe empêchent les petits insectes d’accéder au nectar.

Texte et photos : Lothar W.

Le compagnon blanc - La bonne herbe du moisLe compagnon blanc - La bonne herbe du mois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *