Un mois de juin actif et créatif aux Nouzeaux

Ce mois de juin au jardin partagé a été très actif, écologique, créatif, riche en propositions pour les adhérents et pour le public. Les après-midi jardinage de Geneviève avec les classes, celui de Martin pour les adhérents, la journée de la fête de l’été -racontée ici par Marie-Hélène- le vernissage de l’exposition « Les bestioles du jardin partagé des Nouzeaux vues par les enfants » et l’installation des sculptures des « légumes merveilleux ».

Heureusement, la pluie s’est arrêtée pour l’atelier jardinage de Martin ce dimanche 29 juin à dix sept heures. Comme d’habitude, plusieurs adhérents étaient au jardin pour entendre ses conseils avisés et participer à son « animation sur la récolte des productions et des semis ».

Il est très gratifiant de constater que les différentes sortes de choux, les blettes et autres légumes semés lors de l’atelier jardinage dans plusieurs rangées d’une parcelle collective, poussent bien. Les petites graines donnent aujourd’hui de bonnes feuilles.

Le jardinier étant satisfait de l’avancement des cultures, une distribution de choux Romanesco, de choux blancs, entre autres, a pu se faire. Aux adhérents à présent de les faire grandir au mieux sur leur parcelle.

Fête de l’été au jardin des Nouzeaux

C’est Marie-Hélène D., une adhérente du jardin et plus précisément de la rosace, qui va vous raconter la journée festive de dimanche 22 juin, dite « fête de l’été ».

« Cette belle journée ensoleillée a été l’occasion de défricher une des parcelles collectives inaugurant ainsi une grelinette, apportée par Iréna », raconte Marie-Hélène D. « Plus étroite et plus robuste que celle que nous avions déjà, elle s’avère parfaite pour une terre dure comme celle de dimanche dernier. Il faisait bon être nombreux car on transpirait vite », poursuit elle.

« C’était l’occasion aussi de remettre les pendules à l’heure concernant les parcelles collectives et leur usage. Un nouvel adhérent pensait pouvoir s’y comporter comme si il s’agissait de sa parcelle individuelle. Or, explique Marie-Hélène, « il y a une grande différence : tout le monde peut intervenir sur les parcelles collectives, ajouter des plantations, désherber, biner… et le jour de la cueillette, celui qui se trouve là quand le fruit ou le légume et mûr, peut également remporter la récolte. C’est le désintéressement total qui a cours », ajoute t-elle.

« Martin est arrivé en fin d’après-midi et nous a encouragés à planter sur nos parcelles les petits plants de la parcelle collective de l’entrée. Grâce à toi, Martin, je vais avoir un chou Romanesco, super ! », conclue Marie-Hélène.

L’atelier compost mené par Lothar vers dix sept heures avait pour objectif de faire le point après un an de fonctionnement de la méthode. Cet engrais naturel se révèle d’un grand intérêt pour les adhérents qui peuvent en bénéficier à leur guise pour fertiliser leurs parcelles.

Vernissage du projet avec les enfants sur la biodiversité en photos 

Dimanche 8 juin a eu lieu sur les grilles du jardin le vernissage du projet « Les bestioles du jardin partagé des Nouzeaux vues par les enfants », proposé par Isabelle A, adhérente et journaliste. Axé sur l’observation de la biodiversité animale et la photographie, il s’est déroulé pendant quelques après-midi de mai avec une quarantaine d’élèves de CP et CE1 des écoles Guy-Moquet et Paul-Bert, accompagnés de leurs enseignantes Claudine Moissard et Marion Outin.

Munis de loupes, les écologistes en herbe ont découvert des escargots, des limaces, des chenilles, des perce-oreilles, des gendarmes, des araignées, des coccinelles aux robes toutes différentes jusqu’à un minuscule spécimen étonnant jaune à pois noir …
Les enfants ont ensuite reçu un apprentissage basique personnalisé de l’appareil Reflex pour réaliser la photo de leur bestiole.

L’enseignante Claudine Moissard a ajouté au projet un croquis et l’écriture d’un texte de quelques lignes au sujet de la petite bête, réalisés en classe. Le résultat se déroule sur plusieurs mètres de large : une quarantaine de portraits d’enfants liés par un rafia à autant de photos de bestioles du jardin, accompagnés de très jolis dessins et textes.

Des « légumes merveilleux » de toutes les couleurs

Depuis octobre 2013, ces deux classes et leur enseignantes venaient régulièrement jardiner avec une adhérente, Geneviève, dans des carrés fabriqués pour eux à cet usage. Une très belle expérience pour les petits comme les grands.

Ils ont aussi passé pas mal de temps dans l’atelier de l’artiste peintre-sculpteur Anne Martino, à Malakoff, à réaliser avec elle des légumes dits « merveilleux ». De couleurs vives, à pois, à étoiles, de formes reconnaissables ou étonnantes, les enfants ont revisité les courges, les concombres, et plein d’autres légumes, pour les rendre encore plus merveilleux. L’installation des sculptures au jardin a aussi eu lieu dimanche 8 juin.

——————————————————————————————————-

L’exposition « Les bestioles du jardin partagé des Nouzeaux vues par les enfants » est visible jusqu’à jeudi 3 juillet au matin et pourrait être accueillie dans un autre lieu cet été. On vous dira.

Merci pour leur aide à Geneviève O., à Claudine Moissard et Marion Outin, à Jean-Claude, Chrystèle, Lothar, Marielle, et au CA qui a permis à ce projet d’exister sur les lieux mêmes de sa réalisation : le jardin partagé des Nouzeaux.

Les bestioles du jardin partagé des Nouzeaux vues par les enfantsVernissage de l’exposition « Les bestioles du jardin partagé des Nouzeaux vues par les enfants » le dimanche 8 juin 2014. Photo : I. Artus

Une réflexion au sujet de « Un mois de juin actif et créatif aux Nouzeaux »

  1. Ping : Les ateliers jardin des classes redémarrent ! | Jardin partagé des Nouzeaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *