La fête du jardin partagé des Nouzeaux

Atelier mise en couleurs du mandala au premier plan, création de mobiles au deuxième et au fond du jardin, le Barnum pour se retrouver le temps du déjeuner.  Crédits photo : Isabelle Artus

Atelier mise en couleurs du mandala au premier plan, création de mobiles juste devant et au fond du jardin, le Barnum où se retrouver le temps du déjeuner, pour la fête des jardins 2014 au jardin partagé des Nouzeaux.
Crédits photo : Isabelle Artus

Tandis que partout en France la « grande fête des jardins partagés » bat son plein jusqu’au 8 octobre, le week-end du 27 et 28 septembre était dédié à la fête des jardins en région parisienne.

Nous allons vous raconter l’événement au jardin des Nouzeaux sous forme de témoignages des visiteurs. Cette année nous avons décidé de l’écrire à plusieurs mains et de l’illustrer de photos à travers différents regards, c’est donc une production collective que nous vous proposons.

Visite de madame Margaté, maire de Malakoff, le samedi matin 27 septembre . Crédits : Eugénie C.

Visite de madame Margaté, maire de Malakoff (premier plan), le samedi matin 27 septembre 2014 .
Crédits photo : Eugénie C.

Il faisait beau dès samedi. Madame Margaté, maire de Malakoff est venue le matin pour un tour d’horizon. Elle en est repartie une poignée de graines dans la main. « Merci à toutes les personnes présentes », a communiqué Jean-Claude Saveries, le président de l’association du jardin partagé des Nouzeaux.

De droite à gauche : Jean-Claude Saveries, président de l'association du jardin partagé des Nouzeaux, Madame Margaté, maire de Malakoff et Jean-Michel Milaret, trésorier. Crédits photo : Eugénie C.

De gauche à droite : Jean-Claude Saveries, président de l’association du jardin partagé des Nouzeaux, Madame Margaté, maire de Malakoff et Jean-Michel Milaret, trésorier.
Crédits photo : Eugénie C.

Dimanche 28 septembre il y a eu affluence au jardin des Nouzeaux pour la seconde journée portes ouvertes. Le public était invité à le découvrir et participer aux animations organisées par les adhérents. Ce fut l’occasion pour tous de profiter entre amis, en famille ou avec ses voisins, d’une superbe journée ensoleillée.

Une famille s’est même déplacée pour fêter l’anniversaire de leur fille. Une partie des invités est au jardin, l’autre arrivera après le repas, écourté de ce fait. « Vraiment pas grave ! », s’exclament les parents, qui sont très contents de passer ce jour de fête au jardin.

« Le jardin partagé des Nouzeaux est un lieu de fête, de partage, de convivialité et aussi pédagogique. Les enfants y apprennent à jardiner et à consommer autrement », précise Samuel Bekki, le père des petites filles. Il est adhérent de l’association depuis mai dernier et a reçu le 1er prix de la ville de Malakoff dans la catégorie fleurissements divers, au concours des maisons et balcons fleuris 2014, pour la création d’un mur végétalisé.

L'heure du déjeuner sous le le Barnum entre membres du jardin partagé des Nouzeaux et visiteurs. Crédits photo : Isabelle Artus

L’heure du déjeuner sous le le barnum entre membres du jardin partagé des Nouzeaux et visiteurs.
Crédits photo : Isabelle Artus

Un pique-nique festif et convivial

Dès 12h30, sous le barnum installé par les services techniques, on se pressait pour découvrir les plats des uns et des autres.

Cuisine asiatique, salades composées de toutes sortes, saucisses, merguez, fromages, gâteaux, fruits, vins, jus de fruits, il y en avait pour tous les goûts.

L'atelier de mise en couleurs du mandala, proposé par Geneviève voit se succéder petits et grands autour de la table. Crédits Photo : Isabelle Artus

L’atelier de mise en couleurs du mandala, proposé par Geneviève, voit se succéder petits et grands autour de la table. Crédits Photo : Isabelle Artus

Ateliers mandalas, mobiles et jardinage

Les ateliers ont démarré dans l’après-midi. Les enfants étaient à l’honneur pour cette fête.

L’atelier mandala était organisé par Geneviève et Chantal, avec l’aide d’adhérents. Originellement, support de méditation dans la religion bouddhique, le mandala est aussi un dessin que l’on peut colorier et décorer à sa guise. Tout le monde s’y est mis, grands et petits.

L'atelier mobile de Chantal (au centre).

L’atelier mobile de Chantal (au centre). Crédits photo : CBL

L’atelier mobile, à côté, consistait à coller des coquillages, pompons, perles, plumes et fleurs séchées  sur de petits mandalas, métamorphosés en mobiles imaginatifs et chatoyants accrochés plus tard aux grilles du jardin.

L'atelier mobile de Chantal. Crédits photo : Isabelle Artus

L’atelier mobiles de Chantal. Crédits photo : Isabelle Artus

Martin, qui propose régulièrement un atelier de jardinage au jardin partagé des Nouzeaux, a d’abord montré aux plus jeunes comment on s’y prend pour planter les bulbes.

Martin a organisé un atelier jardinage pour les enfants, ce dimanche 28 septembre 2014. Crédits photos : CBL

Martin a organisé un atelier jardinage pour les enfants, ce dimanche 28 septembre 2014.
Crédits photos : CBL

Ensuite un petit groupe est allé voir où en était la récolte de pommes de terre, plantées pendant l’année par les classes élémentaires des écoles Paul Bert et Guy Môquet de Malakoff.

De belles surprises et quelques déceptions. « C’est de l’arnaque ! », dit Geneviève découvrant deux petites pommes de terre qui ne sont pas arrivées à maturité.

Retour dans les allées du jardin. Des visiteurs de Malakoff et d’autres, venus de communes environnantes, s’y promènent ; pour eux ce coin de verdure au cœur de la ville, c’est un vrai bonheur !

* Copie Nadia, Jean Pierre Francoise 87 ans malakoffiotte 2

De gauche à droite : Nadia, Françoise, malakoffiote de 87 ans et Jean-Pierre, de passage au jardin partagé. Crédits photo : CBL

Sandra est adhérente au jardin partagé des Nouzeaux depuis mai. Habitant Vanves où il n’existe pas de jardin partagé, elle apprécie de pouvoir cultiver les parcelles collectives du jardin des Nouzeaux : « C’est un très grand espace pour moi, j’y viens après le travail pour arroser, voir comment ça pousse, -je débute dans le jardinage-, la dernière fois c’était sympa de rencontrer une famille sur la parcelle », nous confie-t-elle.

Sandra a deux filles de 8 et 11 ans. Ca leur plaît beaucoup, la petite aime arroser et chercher les escargots, la grande désherbe. « Un espace comme cela c’est génial, répète Sandra. Il est extrêmement bien aménagé, récupération d’eau de pluie, bacs à compost », ajoute-t-elle.

*image3

Dans ce bassin bleu, Lothar testait avec succès un système de fontaine solaire. Crédits Photo : Virginie Villiers

Ana, propriétaire d’un jardin,  habite non loin de celui des Nouzeaux. Elle le découvre pour la première fois, trouve l’initiative très sympa et propose de partager ses graines et plants avec nos adhérents. Nous acceptons sa proposition avec grand plaisir !

La conversation se poursuit avec un autre visiteur, Thierry, sur la taille des rosiers, l’importance de la qualité et la propreté du sécateur qu’il faut nettoyer à l’alcool pour éviter la transmission de maladies, la coupe dans le sens des fibres de la plante … Sa source d’information : l’émission « Silence ça pousse » sur France 5.

Sylvie originaire de la campagne, s’étonne de la multitude de petites parcelles. Nous en avons environ 70 de 6 m2 chacune. Cela représente une belle superficie pour un jardin partagé : 900 m2. Elle confie son attirance pour de plus grands espaces collectifs où le jardinage se fait tous ensemble avec un partage des productions.

L'allée principale du jardin partagé des Nouzeaux et les ateliers mandala et création de mobile, au fond. Crédits photo : Isabelle Artus

L’allée principale du jardin partagé des Nouzeaux et les ateliers mandala et création de mobile, au fond.
Crédits photo : Isabelle Artus

Yves remarque les quatre lampadaires solaires, il se demande qui les a financés.

Catherine, visiteuse régulière, apprécie les allées nouvellement recouvertes de graviers blancs, travail réalisé par des adhérents de l’association. Elle trouve que cela fait plus propre et permet de bien délimiter les endroits où peuvent passer les promeneurs.

Une tanaisie ou tanecetum bulgare. Crédits photo : Ivar Leidus, Wikimedia Commons.

Une tanaisie ou tanecetum bulgare. Crédits photo : Ivar Leidus, Wikimedia Commons.

Pierre, amoureux passionné du jardin au naturel, nous divulgue de multiples informations. J’apprends que c’est une vraie chance que mes voisins aient fait pousser une tanaisie sur leur parcelle.

Merci les voisins ! Outre la touche décorative qu’elle apporte au jardin, elle contient des principes actifs odorants qui sont répulsifs pour certains insectes. Ses propriétés sont multiples, elle prévient la cloque du pêcher, éloigne les fourmis, les tiques et les mites et peut servir à la préparation d’un insecticide naturel contre les limaces.

Autre astuce : en disposant une planche de bois ou des tuiles dans votre jardin, les limaces se réfugient dessous et il vous suffit de les ramasser. C’est une méthode efficace quoiqu’un peu contraignante car elle doit se faire au quotidien.

Pierre rappelle que les fleurs de la bourrache sont comestibles et très décoratives dans les plats. De plus, cette fleur est un excellent pollinisateur !

Pour nous quitter, voici une mini exposition des travaux de l’atelier mobiles sur des mandalas de petits modèles . A bientôt aux Nouzeaux ! Et n’hésitez-pas à commenter l’article !

Crédits photo : Marielle Topelet

Crédits photo : Marielle Topelet

Crédit photo : Marielle Topelet.

Crédit photo : Marielle Topelet.

Crédits photo : Marielle Topelet

Crédits photo : Marielle Topelet

Created with Nokia Smart Cam

Texte : Marielle Topelet, CBL, Jean-Claude Saveries.

Photos : Eugénie Cataldi, CBL et Isabelle Artus.

Une réflexion au sujet de « La fête du jardin partagé des Nouzeaux »

  1. Ping : L’article collectif d’un jardin partagé en fête | Culturepositive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *