Comment faire des semis ?

Fleur de poivron Crédit photo : © Rémi Jouan / CC-BY-SA, GNU Free Documentation License, Wikimedia Commons

Fleur de poivron. Crédit photo : © Rémi Jouan / CC-BY-SA, GNU Free Documentation License, Wikimedia Commons

L’atelier jardinage de Martin dimanche dernier, dédié aux semis de poivrons et d’aubergines, « a très bien marché », confie le jardinier organisateur. Il prévoit une suite dimanche 22 février, de 14 à 16 heures cette fois. A vos godets !

Dimanche, une dizaine de personnes, dont environ quatre enfants, était présente pour suivre l’animation de Martin sur les semis au jardin partagé des Nouzeaux. Il a présenté le matériel nécessaire : des godets, du terreau fin et si possible Bio avec engrais, car ce sont des légumes gourmands, et des graines de préférence autres que des hybrides F1.

Comment faire des semis ?

Martin a ensuite fait faire des semis et « les enfants ont pu largement participer », ajoute t-il. Il nous livre ici comment y arriver, une chance pour les absents :

« Dans un premier temps, explique t-il, remplir le godet de terreau au 2/3 et bien tasser. Ensuite, mettre de l’eau dans le godet jusqu’à ras-bord, attendre qu’il pénètre dans le terreau et bien tasser. 

Disposer 3 à 5 graines en surface, selon la taille du godet. Recouvrir d’une fine couche de terreau fin, les graines devant être juste recouvertes puis tasser à nouveau. Normalement, pas besoin d’arroser encore.

Il suffit alors de placer le godet près ou sur un radiateur à la lumière en recouvrant d’un film plastique transparent ou d’une plaque de verre pour éviter l’évaporation et que le semis reste toujours humide.

La germination interviendra en une à trois semaines. Il faudra à ce moment là retirer le film plastique et mettre le godet vers une fenêtre mais au chaud, à au moins 20° C. N’arroser que quand le terreau sèche, environ deux fois par semaine.

La suite sera vue lors du prochain atelier le 22 février de 14h00 à 16h00 « , nous dit Martin. Après le repiquage et l’entretien, la mise en terre aura lieu fin mai, début juin.

Les variétés que Martin avait apporté 

– Des aubergines blanches « Dourga », une variété précoce et productive. La preuve, Martin précise qu’il a  » récolté l’an dernier 2 à 3 fruits par pieds », ce qui est beaucoup, compte tenu de l’été moche que nous avons eu. « Il s’agit d’une obtention de l’INRA en 1975, issue d’un croisement entre la « violette de Barbentane » et la variété indienne « Kanto ao »« , ajoute t-il.  Les graines provenaient de la récolte 2014 de Martin.

– Des poivrons « Oda », variété violette à maturité, précoce, d’origine polonaise.

– Des poivrons « Marta polka », variété jaune à maturité, précoce, d’origine polonaise aussi.

– Des poivrons « Corno di toro giallo » et « Corno di toro rosso », variétés allongées, jaunes ou rouges à maturité, anciennes variétés originaires d’Italie. Martin confie avoir « récolté plusieurs poivron du type rosso l’été dernier ».

L’atelier s’est terminé en discussion sur la production de semences et les différentes variétés, hybrides et fixées. Enfin, Martin a fortement encouragé les personnes présentes à récolter des graines de légumes pour avoir un stock à partager, plutôt que de les acheter.

2 réflexions au sujet de « Comment faire des semis ? »

  1. Ping : Billet d’humeur printanière | Culturepositive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *