Combattre les limaces ?

Une limace photographiée par Imane lors de l'atelier observation des bestioles du jardin partagé des Nouzeaux et photo.

Une limace photographiée par Imane lors de l’atelier observation des bestioles du jardin partagé des Nouzeaux et photo en mai 2014.

La réunion du groupe de travail sur les limaces n’ayant pu se tenir c’est donc tardivement que je vous fais part de propositions malheureusement très personnelles.

D’abord, se débarrasser totalement des limaces et escargots. C’est impossible, cela imposerait :

    • Traiter toutes les parcelles, or certains adhérents ne le souhaitent pas et jusqu’à présent nous sommes une association démocratique, même si cela peut énerver certains.
    •  De créer une barrière infranchissable là où notre terrain touche à d’autres terrains non-traités, voisins, square.

Ensuite,  concernant les problèmes posés par un traitement chimique. Il y en a au moins trois :

    •  Ce serait curieux comme démarche d’utiliser du poison, appelons-les choses par leur nom, dans un jardin aux principes écologiques.
    • Cela imposerait, là aussi, d’imposer un traitement à ceux qui ne veulent pas l’utiliser sur leurs parcelle.
    • Et enfin, comme les granulés empoisonnés se dégradent, et que nos voisins n’en utilisent visiblement pas, il faudrait les renouveler constamment, nous mangerions des fruits et légumes au goût de Ferramol, non merci.

N’oublions pas les remèdes de grands-mères :

Il y a pléthore de trucs plus astucieux les uns que les autres : coquilles d’œufs, coquilles d’huitres concassées, etc… Le seul souci étant que ça ne marche pas : il faudrait sans doute en mettre énormément et veiller à leur présence tous les deux jours ; le vent, la pluie les dispersant ou les enfonçant dans le sol.              

Enfin, trois solutions possibles et testées au jardin :

    • Les limaces se déplaçant sur un tapis de bave, là où celui-ci est absorbé par le sol, elles font demi-tour. Deux produits existent qui ont cet effet :
    • La cendre de bois, à utiliser avec précaution, elle est acide et en excès elle brûlera vos plantes.
    • La sciure de bois. On en trouve dans les animaleries et les rayons animaleries des jardineries, notamment chez Truffaut, au centre commercial de la Vache Noire ( bus 323, arrêt Vache Noire ). Attention ! Vérifiez bien qu’il s’agit de sciure et pas de billes en plastique.
    • Pour finir, des ardoises plantées dans le sol de façon à faire une barrière semblent les arrêter, en tout cas pour de petites surfaces.                            Michel Pachkoff

>

Une réflexion au sujet de « Combattre les limaces ? »

  1. Pachkoff

    Je me réponds à moi-même, ce qui fait chic 🙂
    Le CA a acheté de la paille que les limaces n’aiment pas, qui est à disposition derrière le compost
    Bonne année

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *